mercredi 23 juillet 2014

Musée des Douanes de Châtel :Douaniers dans la grande guerre.


A l’occasion des commémorations du Centenaire, la Vieille Douane à Châtel (Haute Savoie) rend hommage aux « gabelous » savoyards engagés dans la 1e Guerre Mondiale.
Au premier jour du conflit, le 2 août 1914, la mobilisation générale appelle tous les hommes soumis aux obligations militaires à partir vers le front. Organisés sous forme de bataillons douaniers, beaucoup de gabelous restent néanmoins à l'écart des combats au cours des premiers mois d'affrontement. A l'image des douaniers savoyards, ils ne rejoignent le front qu'à partir d'avril 1915, et participent ensuite à toutes les batailles jusqu'en novembre 1918. Du Corps militaire des douanes aux différents régiments de l'Armée, le parcours et le destin de ces préposés aux frontières permettent d'évoquer les grandes dates de la « Grande Guerre » tout en la découvrant sous un jour nouveau.

Cette exposition a lieu au musée de la Vieille Douane à Châtel en Haute-Savoie du 15 Juin 2014 au 10 Mai 2015.
Pour tout contact : http://info.chatel.com/le-musee-de-la-vieille-douane.html



vendredi 18 juillet 2014

La photo du mois: défilé des Douaniers le 14 Juillet

 En cette période de fête nationale, nous vous présentons une photo de douaniers défilant le 14 Juillet à Saint Nazaire, au début du XXeme siècle.

Le 14 juillet 1880, lors de la revue de Longchamp instaurant la Fête Nationale, un emblème militaire est confié aux bataillons des douanes selon les mêmes modalités qu'aux bataillons de chasseurs à pied : la garde de cet unique drapeau pour l'ensemble du Corps est assurée à tour de rôle par chacun des 31 bataillons actifs.
Jusqu'en 1907, des détachements des douanes participent drapeau en tête à la revue militaire du 14 juillet.

 Le 14 juillet 1919, le drapeau des bataillons des douanes prend part au « défilé triomphal de l'Armée Française et des Armées Alliées sur les Champs Elysées ». 

De nos jours,  la Douane participe à des défilés dans certaines villes de province mais ne défile toujours pas sur les Champs-Elysées.
Peut-être un jour verrons-nous des Gabelous descendre la plus belle avenue du monde ...