jeudi 6 avril 2017

Souscription avant parution : Femmes, pouvoirs et contrebande dans les Alpes au XVIII e siècle (Anne Montenach)


Qui  se  cachait  derrière  Mandrin  ?  Pourquoi  l’État  monarchique  était-il
impuissant à enrayer les trafics illicites ? Des hautes vallées dauphinoises aux rues de Lyon et de Grenoble, cet ouvrage propose une analyse des mécanismes et des acteurs,  hommes et femmes, de la
contrebande  entre  les  dernières  décennies  du  XVIIe  siècle  et  la  Révolution,  au sein d’un espace transfrontalier centré sur le Dauphiné mais situé au cœur des échanges européens.
L’étude  se  concentre  sur  deux  produits  clés  des  circulations  internationales  au
XVIIIe siècle, le sel et les indiennes, révélant la place centrale de la fraude dans les économies et les sociétés préindustrielles.

Anne  Montenach est  professeur  d’histoire  moderne  à l’Université  d’Aix-Marseille,  Aix  Marseille  Univ,  CNRS, TELEMME, Aix-en-Provence, France.

L'AHAD vous signale cette parution, disponible jusqu'au 18 mai (date de parution) à un tarif préférentiel (20€ au lieu de 30€).

Le bon de commande peut être imprimé en cliquant SUR CE LIEN
  • Un ouvrage qui met en lumière les logiques sociales de la contrebande et  les  imbrications  étroites  entre  le  monde  des  fraudeurs  et  celui  de l’économie  légale :  un  aspect  encore  peu  abordé  dans  les  ouvrages existants. 
  • Une  approche  tout  à  fait  nouvelle  de  la  place  des  femmes  dans  la
    contrebande.
  • Lyon,  Genève,  Turin :  un  triangle  au  cœur  des  grands  trafics transfrontaliers.
     
  • Économie criminelle, corruption : des thèmes qui intéressent de plus en  plus  les  chercheurs  pour  leurs  liens  avec  des  phénomènes extrêmement actuels

lundi 3 avril 2017

La photo du mois d'Avril 2016: les effets de l'Union douanière ;)

Il y a 60 ans , le 25 mars 1957, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas ont signé au Capitole de Rome  deux traités fondateurs de l'Union européenne. Le premier confirme la création de la Communauté européenne de l'énergie atomique (Euratom) qui permet à l'Europe une indépendance en matière énergétique. Le second donne naissance à la Communauté économie européenne (CEE), l'un des piliers de l'Union européenne, qui établit une union douanière et économique entre les six pays signataires.

Nous vous faisons alors partager une caricature de 1868 extraite du journal français LE CHARIVARI (premier quotidien illustré satirique du monde, qui parut de 1832 à 1937) qui se moquait  du  Zollverein (Deutscher Zollverein de son nom complet), littéralement « union douanière allemande » qui était une union douanière et commerciale entre États allemands dont l'acte fondateur est signé le et qui entre en fonction le .


Les buts du Zollverein étaient la création d'un marché intérieur unique et l'harmonisation des règles fiscales et économiques. Au niveau politique, elle plaçait la Prusse au centre de l'échiquier allemand et a conduit à l'adoption de la solution petite-allemande lors de l'unification allemande. Après la fondation de l'Empire allemand en 1871, les fonctions de l'union lui sont transférées. Bien que n'appartenant pas au nouvel État, le Luxembourg fait partie de l'espace douanier allemand jusqu'en 1919.

Dans un élan patriotique et anti-germanique, le journal français se moque des allemands en illustrant cette union douanière par deux douaniers allemands qui passent plus de temps dans les bras des uns et des autres que dans le contrôle des bagages ;)